Meilleurs Masses 2022

Masses et poids

La masse est une unité de mesure qui décrit une résistance aux objets au mouvement. Il est facile de comprendre le concept en imaginant un objet au repos sur une surface lisse, dont la masse est directement proportionnelle à son accélération lorsqu'elle est vacée par un robot. Cependant, la masse n'est pas seulement une unité de mesure.

Lester

Les masses et les poids sont des termes qui décrivent la quantité de matière contenue dans un objet. La masse d'un objet dépend du nombre et du type d'atomes qui le représentent. Traditionnellement, la masse est mesurée en kilogrammes. Cependant, la définition exacte de la masse peut différer selon l'endroit où se trouve l'objet.

En général, la masse d'un objet est proportionnelle à son poids. Par exemple, une personne de 150 livres pèserait 396 livres sur Jupiter, mais seulement 2,64 fois leur poids sur Terre. Afin de comprendre la relation entre la masse et le poids, il est utile de regarder le tableau ci-dessous.

La définition scientifique du poids concerne la force gravitationnelle agissant sur un corps. Dans de nombreuses applications, le poids est utilisé de manière interchangeable avec la masse. Un poids est une masse calibrée, généralement faite d'un métal dense. Il est mesuré en kilogrammes ou en newtons, selon la force gravitationnelle agissant dessus.

Le poids est une quantité fondamentale en physique. C'est la force gravitationnelle agissant sur un corps. Un poids d'objets sur la terre est différent de son poids sur la lune, car la masse des lunes n'est pas la même que la Terre. Ainsi, un poids de personnes sur Terre pourrait être différent de leur poids sur la lune. Cependant, le poids est toujours une force et le poids peut être égal à zéro.

Lorsqu'un corps est suffisamment grand, la masse sera supérieure à son volume. Un petit objet, cependant, aura une masse inférieure, et vice versa. Un objet plus petit avec une masse inférieure sera plus léger.

Masse inertielle

La masse inertielle est la mesure de la difficulté pour un objet de changer sa vitesse. C'est une fonction de la masse de l'objet, et une masse plus élevée signifie une plus grande inertie. Lorsqu'un objet a une masse plus élevée, la force résultante doit être plus grande pour obtenir la même accélération.

La définition de la masse inertielle a été proposée pour la première fois par le scientifique Ernst Mach, puis développée par Percy W. Bridgman. La différence entre les deux définitions réside dans la façon dont la mécanique classique définit la masse. La première définition considère la masse d'un objet comme la résistance qu'elle possède à l'accélération, tandis que ce dernier se concentre sur la force de gravité.

Une définition plus moderne de la masse inertielle est donnée par l'équivalence de la masse gravitationnelle et de la masse inertielle. L'équivalence des deux types de masse est basée sur des expériences. L'orbite terrestre autour du soleil éprouve à la fois une attraction de masse gravitationnelle et une force centripète orbitale. La masse inertielle, cependant, équilibre cet effet.

La masse inertielle est souvent utilisée pour déterminer la masse d'un corps. Le principe est simple: appliquer une force à une masse inconnue, mesurer son accélération, puis calculer sa masse. Ensuite, en utilisant la deuxième loi de Newtons, vous pouvez déterminer la masse. Le résultat dépendra de la précision de vos mesures.

En utilisant ce principe, Einstein a prouvé que la masse gravitationnelle et la masse inertielle sont égales. Cela l'a amené à postuler que la gravité est due à une vallée dans le continuum de l'espace-temps.

Masse gravitationnelle active

Un objet une masse gravitationnelle active est la quantité de force qu'elle génère en raison de son champ gravitationnel. En mécanique classique, cette masse est égale à sa masse inertielle. En effet, selon la troisième loi de symétrie des Newtons, la masse gravitationnelle est égale à la masse inertielle.

La différence entre la masse gravitationnelle passive et active réside dans la façon dont ils agissent sur le corps. La masse active est responsable de l'établissement d'un champ gravitationnel, tandis que la masse passive y répond. La troisième loi du mouvement, cependant, ne fait pas la différence entre ces deux types de masse. Mais il peut être interprété de plusieurs façons.

La relativité générale standard suppose que la masse gravitationnelle inertielle et active est équivalente. C'est ce qu'on appelle le principe d'équivalence fort. C'est une hypothèse fondamentale de gravité qui a une profonde signification. L'hypothèse selon laquelle la masse gravitationnelle passive et active est égale, cependant, nécessite un nouvel axiome pour reformuler la gravité.

La masse gravitationnelle active n'est pas identique à la masse inertielle, mais ils ont le même but: déterminer la force gravitationnelle sur les corps. La masse inertielle mesure la résistance à un changement de l'état de mouvement lorsqu'une force est appliquée. Des masses plus petites éprouvent moins de forces, tandis que les objets plus grands éprouvent davantage.

Les masses de tachyons sont des particules hypothétiques avec la caractéristique de l'accélération. Cela implique que la masse augmentera avec l'augmentation de la vitesse, tandis que la masse d'objets réels ne peut pas aller plus vite que la lumière. Ceci est le résultat de la théorie de la relativité d'Einstein, qui indique que la masse augmente avec la vitesse et atteint une valeur infinie à la vitesse de la lumière. Par conséquent, pour accélérer les particules massives à la vitesse de la lumière, elles auraient besoin d'une énergie infinie.

Il n'y a pas de masse unique d'un tachyon, mais de nombreux types différents existent. De même, il n'y a pas de masse de repos fixe pour un tachyon. Par conséquent, sa masse peut être divisée en deux parties, la réelle et l'imaginaire. La partie réelle de la masse est la masse des particules au sens habituel, et la partie imaginaire de la masse est liée à son taux de décroissance dans les unités naturelles.

Étant donné que les tachyons ont des vitesses superluminales, ils ne peuvent pas être utilisés comme moyen de communication. De même, ils ne violeraient pas le principe de la causalité s'ils interagissent avec la matière ordinaire. Cependant, ils formeraient une boucle causale, ce qui pourrait conduire à des paradoxes logiques. Heureusement, le principe de réinterprétation de Feinberg empêche les tachyons de violer le principe de la causalité.

Le concept de tachyons existe depuis 25 ans, mais des preuves récentes suggèrent qu'elle est réelle. Plusieurs études ont montré que des tachyons existent, même s'ils sont indétectables par des détecteurs conventionnels. Cependant, il n'y a pas suffisamment de données pour tirer des conclusions définitives. Pour tirer une conclusion définie, les chercheurs doivent comprendre le mécanisme des tachyons et comment ils interagissent avec d'autres particules.

Un neutrino, qui est l'un des exemples les plus utilisés d'un tachyon, a une petite masse. S'il s'agissait d'un tachyon, ce serait l'une des plus grandes surprises de l'histoire scientifique.

Einsteins Théorie générale de la relativité

Einsteins La théorie générale de la relativité explique essentiellement comment la lumière est déviée lorsqu'elle passe près d'objets massifs. Cette déviation déplace la position de la source lumineuse, ce qui le rend dans un autre endroit. C'est une théorie qui a été vérifiée par la suite par des mesures des éclipses solaires. En conséquence, Einstein a rapidement gagné en notoriété et est devenu synonyme de génie.

Les implications théoriques théoriques sont nombreuses. Premièrement, il prédit que les champs gravitationnels et la courbure de l'espace-temps affecteront tous les objets dans l'espace. Deuxièmement, il prédit de nombreux effets nouveaux de la gravité, tels que les ondes gravitationnelles et la lentille gravitationnelle. En 1919, les astrophysiciens ont eu la possibilité de tester la théorie des Einsteins lorsque Frank Dyson a réalisé l'expérience d'Eddington lors d'une éclipse solaire.

La théorie de la gravitation d'Einstein est basée sur le concept selon lequel la gravité est un champ. Par conséquent, plus une masse est grande, plus son champ gravitationnel est grand. Einstein a utilisé une métaphore pour illustrer ce concept. Si deux personnes étaient sur un trek, chacune d'elles poursuivrait deux méridiens incurvés différents au pôle Nord. La courbure les ferait se rapprocher et les deux seraient rassemblés.

La théorie générale de la relativité des Einsteins a été une contribution incroyablement importante à l'étude de la masse et de la gravité. C'est la pierre angulaire de la physique moderne et est une base pour la physique quantique, l'astrophysique et la cosmologie. Son importance continue d'échapper à la communauté scientifique, mais l'impact de la théorie de la relativité des Einsteins ne peut être nié.

Initialement, la théorie de la relativité des Einsteins a traité de la physique newtonienne et de l'énergie à proximité de la vitesse de la lumière. Cette théorie a été développée au début du XXe siècle, mais n'a été testée qu'avec une technologie avancée. La théorie d'Einsteins a achevé la révolution qui avait commencé avec Newton.



Eva Fauconnier


Animatrice d'ateliers zéro déchet, cosmétiques et produits ménagers naturels chez La Nature d’Éva.
Passionnée par l’écologie sous toutes ses formes, j'ai créé La Nature d’Eva : ma microentreprise d’animation d’ateliers de fabrication de cosmétiques et produits ménagers naturels. J'interviens à domicile ou lors d’événements pour sensibiliser sur les dangers des produits

📧Email | 📘 LinkedIn